Votez pour ce site au Weborama

dimanche 16 mars 2008

Mother of Tears




MOTHER OF TEARS - DARIO ARGENTO - 2008

Sous- Titre : Mother Fucker !
Genre : Ténia Cinématographique


Argento se fout de la gueule de qui ???
Ca fait 25 ans que j’attend ce film ( et pas que moi d’ailleurs ) et il nous pond un truc, une chose, un machin, une bouse, un rien, un vide, une mer*e. Les mots me manquent.

Il est tombé bas, très bas, s’il veut tomber plus bas il faudra lui donner une pioche pour qu’il creuse et se retrouver en Chine.

Arriverais-je à croire ce que je viens de voir ?? Non impossible. On dirait un DTV de Charles Band, un Nu Image tourné par un tâcheron ou un film spécialement réalisé pour faire plaisir à « Nanarland « ( encore que ce ne soit même pas sur tellement il faudrait plus le ranger dans les navets que dans les Nanars ).

Ce qu’il y a de bien : Le générique du début avec une belle musique de Simonetti ( sans avoir la puissance du temps des Goblins, mais au moins lui a fait semblant de s’intéresser au projet et il a travaillé ) . Quelques meurtres gores bien sanglants ( encore que certains FX soient limites ) surtout le dernier et puis et puis c’est tout, mais alors c’est vraiment tout.

Scénario indigent, intrigue foutage de gueule, direction d’acteurs a tomber à la renverse ( Asia joue comme une cruche, comme une blondasse dans un slasher de série B amateur .. il faut le voir c’est hallucinant !! ).
C’est filmé en caméra fixe avec des plans fixes ( hormis deux trois travelling ) sans aucune recherche comme dans un téléfilm de Derrick ou comme dans « The Card player « pour ceux qui l’ont vu.
La photographie et l’esthétique du film : Néant...Ah ! si à un moment il y a une fenêtre rouge illuminée comme dans Inferno !! Voilà voilà.

L’angoisse ? Rien, il mise uniquement sur le gore ( et encore vous affolez pas, on a vu pire ) comme dans ses Masters of Horror, sauf qu’au moins l’intrigue y était cohérente, les acteurs bons, et que ça avait de la gueule. Alors que là !!!! pu*ain le film en lui-même !!!

Spoilers !!! Mais vous pouvez le lire vu que ça ne peut pas gâcher le film, vu le film.

Alors un prêtre trouve un cercueil avec dedans une tunique maudite appartenant à la dernière Mère maudite, la salope à grosse poitrine refaite qui sort tout droit d’un film X ( sauf qu’elle couche pas, qu’elle s...pas, bref !! ) avec autant de grâce, de charme, de charisme que...je sais pas tellement elle ne fait pas peur. Je préférerais encore me taper la vieille sorcière de Suspiria tiens .
Alors oui, l’ouverture du tombeau libère une force maléfique qui se propage dans Rome et rend les habitants fous et s’entretuent...sauf qu’on ne voit rien, à part deux trois vieux qui s’empoignent, un bébé jeté d’un pont et que pour la panique ça ressemble plus à une partie de Bridge ayant mal tournée dans une maison de retraite qu’à autre chose. Foutage de gueule. Avec des sorcières adeptes de la Mère lachées dans Rome....Mon dieu les sorcières !!! Des pouffes ultra maquillées, déguisées en gothiques avec des seins qui sortent et qui ricanent comme des belettes !!!! attention « Quand on arriiiiiiivve en ville !!! .. »

Et l’autre, la Asia, qui se met à vouloir tuer la Mère salope. Oui car c’est la fille d’une puissante médiume qui est morte dans « Suspiria « ( hein ?, ben si ou alors j’ai pas tout compris mais c’est pas grave non plus) et qu’elle a des pouvoirs même qu’elle ne le savait pas mais qu’on lui dit, alors elle le croit et hop !! Elle peut même devenir invisible et tout !! Mouaahhhh !!! Et hop ! Elle communique aussi comme ça tout d’un coup avec sa Mère qui lui apparaît sous les traits d’un fantôme comme dans « Poltergeist « vous voyez ?? avec les mêmes trucages qu’à l’époque.


Et la fin !!! Mon Dieu la fin !!!
Tout le monde a vu les photos de tortures de la fin .
Donc Asia arrive dans la maison de la sorcière qui fait aussi peur que celle de « Demon House « pour ce qui connaisse, elle descend dans des catacombes et le dernier acte est en place !!
Filmé comme dans un Uncut Movies fauché ( genre Unknow Beyond ! ), on voit la Mère des Larmes topless avec ses nichons refaits diriger une bacchanale sanglante ou ses 10 adeptes torturent des prisonniers.
Vision de l’enfer ??? Que nenni !!! Ce qu’Ittenbach réussi dans « The Burning Moon « avec mille fois moins de budget, Argento le râte lamentablement. C’est grotesque, lourd, indigne, risible, il ne s’attarde même pas sur les tortures. Genre de messe noire à la con fait par des étudiants américains, mal filmée, mal réalisée, faut le voir pour le croire!

Ah si ! Asia qui assiste à ces scènes est découverte par un macaque qui ressemble un peu à celui de Shakma !! ( C’est y pas beau !! ) mais comme elle a des pouvoirs elle fait un geste, crie et hop !!!! un obélisque qui se trouve sur la maison ( cherchez pas !! ) empale la Mère des Larmes ( réussi par contre l’effet ) et elle meurt et voilà.
Alors Asia s’enfuit, traverse un plan d’eau avec des vers et des cadavres avec des plans "auto citants" de « Phénoména « ( aussi con que quand Hooper s’auto-cite dans « Mortuary « ) sort dans la rue avec son ami et ils se mettent à rire !!! FIN ....
Sûrement un message subliminal qui veut dire « Je me suis foutu de votre gueule bande de cons !! «
Sur c’est plus que réussi.
Argento lâche nous maintenant !!

VOX FAUCIBUS HAESIT : Ma voix s'arrête au gosier.



Résumé du film en une image : Dario s'auto parodiant fait prendre le bouillon à Asia

A la sortie de l'avant première : suicides de deux acteurs.

Ce soir je serais une drag-queen pour aller danser....danser !

3 commentaires:

Guillaume a dit…

Et bien après ta diatribe sur "the card player" tu récidives avec "mother of tears" petit galopin!

Moi comme tu sais j'ai apprécié les deux derniers films d'Argento et j'en parle même ici...:

http://guillhomecinema.over-blog.com/

A bientôt,

Justin

Celticxoan a dit…

Ouf j'ai eu peur que ce chef d'oeuvre ne figure pas sur ton blog^^ Mais je savais que tu ne pouvais pas me décevoir de la sorte.
Et en fouillant, tadam, je tombe dessus....et j'en lis de magnifiques choses d'une justesse absolument renversante, écrites fiévreusement par un fan....trompé voir carrément sodofu**é (un cocufanal en quelque sorte !) ce qui est particulièrement douloureux ayant moi-même subit pareil traitement lors du visionnement de ce truc infâme.
En tout cas probablment la critique, la plus drôle, la plus honnête et la plus juste lu sur le net.
Bravo !!! Argento est mort, vive Camifento !!!

CAMIF a dit…

Camifento vous remercie.Arf !