Votez pour ce site au Weborama

dimanche 16 août 2009

Transformers 2

TRANSFORMERS 2 - MICHAEL BAY - 2009
Sous-titres : La revanche des boites de conserves synthètiques
Genre : Lavage de cerveaux pour temps disponibles


Hello, I’m Michael Bay ! Vous me reconnaissez ? No ? It’s pas possible ! Pourtant I vous en ai fait eating des merdes ! Armageddon, Pearl Harbor et compagnie ! I aussi produit des remakes à la con ! Ah : j’en ai doing des conneries hihi !

I’m, comment on dit in french ? Oh yes ! An « auteur », ahaha ! J’ai beaucoup difficulty à la dire without rire.

Toi, jeune qui me lit ! oui, toi ! You have no talent, but you love argent, pèse, dollars, flouze ? You want “ croquer la vie” ? you aimerez te faire sucer the dick par a whore tout en sniffant coke ? Yes ? So, do comme moi ! Deviens réalisateur of piece of sheet ! It’s easy :

One : No story compliqué
Deux : Fx, fx, fx, fx, more of fx qui font du noise
Three : Cible, the adolescents sans brain qui love coca and pop-corn ! PG-4 ( mentale age of course ! )
Four : A gigantesque campaign of publicité ! Faut que nobody puisse ne pas knows que le film is in salle
Five : Always penser au produits dérivés qui découleron de l’obligatoire succes of the film !
Six : A bombasse lipocusée ( et qui m’a ...yes you see ! ) without talent of actress but with a poitrine refaite and a georgous bottom.


So, my last « film » ( funny like word ) is « Transfomers 2 « baby, and it cost 200 millions de dollars ! More than le PIB of Bangladesh ! I’m not a rigolo !

The story ? You’r killing or what ? Three scénaristes ( des potes chez qui ont fait des partouzes ) for writing un truc qu’un child de 10 ans torche en une heure ! I’m wonderful no ?

Ok ; if you insite, the story :

Sam, un jeune comme il faut, revient pour encore sauver le monde ( ouais il l’ déjà fait il y a deux ans, you crois ça !)
But Sam is an adolescent comme je les love, il rentre à l’université et il a « le vague à l’ame », le pauvre chou, il perd sa girl-friend ( qui est bonne ) et se sépare de ses parents ( deux gros cons de ricains upper-class ) . Ca c’est bon coco ! Ca attire les djeunz.

Sinon, Une guerre sans merci oppose les héroïques Autobots aux terribles Decepticans: cette guerre s'étend de Cybertron jusqu'à la Terre. Et alors ? ben easy, l’armée ( des USA of course, pas de la Russie ou de la Chine, mother fucker ! ) s’allie au gentil Autobots pour botter le cul of the Decepticans et leur boss « The Fallen « .

Comment c’est tout ? C’est déjà super compliqué pour mon public ! Alors la ramène pas, jeunes !

After c’est simple, il y plein de batailles avec beaucoup de light et de noise, a montage haché like oignons in une salade, Sam se tape la bombasse et les USA won the war !

Don’t forget de faire passer un message réactionnaire et patriotique pour séduire les foules et les journalistes et hop !

Et you know what ? 400 millions de recettes in USA baby !!

Allez , je me casse, j’ai un parcours de golf à faire ! A bientôt pour le troisième épisode des robots à la con !

Un film d’une incommensurable bêtise, et j’aime ça bordel !

PLAUDITE, CIVES ( Citoyens, applaudissez ! )



Ah ! l'art moderne, c'est quand même autre chose que ces merdes vieillotes !


Du haut de ces pyramides, 100 ans de cinéma à la con vous regardent

Zoom coco ! Mais non pas sur ses yeux !




J'étais pourtant sur d'avoir rangé mon cerveau là-dedans
( putain Turturo, qu'est ce que tu fous dans cette merde !
)




2 commentaires:

Carver a dit…

j'ai lu ta critique et je me suis vraiment marré, tu as tout à fait raison!

CAMIF a dit…

C'est Michael Bay qu'il faut remercier.